1.500.000 de palétuviers: à Manombo-Toliary est le point de mire pour cette fois-ci, entre MEDD et le Système des Nations Unies (SNU).

1.500.000 de palétuviers: à Manombo-Toliary est le point de mire pour cette fois-ci, entre MEDD et le Système des Nations Unies (SNU).

Ce jeudi 24 octobre 2019. Abordé sous le thème « Ensemble, agissons contre le Changement Climatique », Madagascar a célébré cette journée à travers des actions concrètes : le reboisement de mangroves dont 1500.000 de palétuviers sur 126 ha de superficie sont mis en terres au Sud-Ouest du Pays.

Madagascar dispose les 2% de mangrove mondiale. Mais, sa dégradation ne cesse d’augmenter. Ces espèces sont en menace de disparition du côté de Tuléar ou à Morondava. En effet, la vie des animaux qui vivent dans la forêt des mangroves en dépend.

Ainsi, à l’occasion du 75 eme anniversaire de l’Organisation des Nations Unies, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) et le Système des Nations Unies ont pris ensemble l’initiative de marquer la commémoration du 24 octobre de cette année, par des activités de reboisement, au fokontany de Fitsitika, Commune Manombo, District Toliara II.

Avec 1.500.000 de mangroves de type Afiafy, Tanga lahy et Tanga vavy ont été plantées pour marquer l’engagement du Gouvernement et du Système des Nations Unies à Madagascar à lutter contre le Changement Climatique.

Le premier Ministre, Chef du Gouvernement qui assure en même temps l’intérim du Ministre des Affaires Etrangères a officialisé la célébration du 74 eme anniversaire de l’ONU durant laquelle les activités du 75 eme anniversaire de l’ONU ont également été lancées, à travers un message fort : « cette initiative ne constitue pas uniquement de concrétiser la Politique Générale de l’Etat, mais elle a pour finalité de générer des impacts sur la population et l’environnement dans cette partie de l’île qui subit les effets du changement climatique », dixit le Premier Ministre, Christian NTSAY.

 

Le Ministre de l’Environnement et du Développement et l’équipe au niveau  régional Durable sous les directives de Monsieur Alexandre GEORGET n’ont pas ménagé leurs efforts et notamment, dans l’organisation de la journée, en  collaboration avec l’équipe du Système des Nations Unies dirigée par le Coordonnateur résident,  Violette Kakyomya.

A tire de rappel, le Gouvernement malagasy vient de faire de la protection et la restauration de son environnement une haute priorité et s’est fixé des objectifs ambitieux pour les prochaines années. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de Paris, Madagascar s’est engagé,  d’ici 2030 (CDN, 2015), à augmenter la capacité de séquestration des puits de carbone de 32%, réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 14% et renforcer les actions d’adaptation au Pays.

 

Evenements

2 Dec 2019

COP25

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2019