Rencontre avec les DREDD :« Le ministre de l’environnement et du développement durable,monsieur Alexandre GEORGET a mis en exergue la mission principale des DREDD/DIREDD »

Rencontre avec les DREDD :« Le ministre de l’environnement et du développement durable,monsieur Alexandre GEORGET a mis en exergue la mission principale des DREDD/DIREDD »

Depuis les années des indépendances la majorité des pays africains connaisse une disparition fulgurante de leur couvert végétal. Ceci se traduit par le dérèglement du climat(réchauffement,pluies tout le long de l’année,etc.)que nous pouvons tous constater aujourd’hui. Ainsi plusieurs actions ont été menées pour reconstituer et préserver les atouts forestiers, mais ces actions se sont avérées insuffisantes; alors un programme national de reboisement sera mis en place pour coordonner les actions de réhabilitation et restauration du couvert forestier.

Dans le cadre de la mise en œuvre effective dudit programme,un plan d’action de reboisement sera élaboré le 19 janvier 2020. Pour accompagner les acteurs nationaux et internationaux à la réalisation des objectifs de développement durable et soutenable. Ce programme est essentiellement axé sur l’atteinte de l’objectif de « 80 millions de jeunes plants avec 60 millions de jeunes plants plantés en une journée », de nouveaux reboisements sur la période indiquée.

Un atelier de renforcement sur trois (3) différentes conventions en référence sur la pépinière, la lutte contre le feu et la gestion des aires protégées et les contentieux forestiers ont été énoncés à l’hôtel le pavé ANTANINARENINA, le 09 novembre 2019, dirigé par le ministre de l’environnement, monsieur Alexandre GEORGET, regroupant les staffs centraux ainsi que les Directeurs Régionaux et les Directeurs Interrégionaux du ministère de l’Environnement et du Développement Durable (DREDD/DIREDD).

A Madagascar, beaucoup de gens dépendent des forêts et des arbres pour satisfaire divers besoins. Avec des populations croissantes, ces ressources sont en train de s’épuiser. La mise en place d’une pépinière d’arbres peut aider à résoudre le problème et servir aussi de source de revenus supplémentaires. Le ministre de l’environnement, Alexandre GEORGET  a avisé la mission principale des directions régionales et interrégionales (DREDD/DIREDD) sur la pépinière.La planification des récoltes consiste à déterminer les quantités de semences pour satisfaire les besoins du reboisement et la période propice à la récolte des semences. A cet effet, il est important de connaitre la superficie annuelle à planter (espacement initial, estimation des pertes de reboisement,…). Différentes espèces sont semées telles que : acacia, arbres fruitiers, girofle, ylang-ylang, cannelle, eucalyptus, etc.

Quelques directions régionales ont partagé leur expérience concernant la réussite de leur pépinière. Tous les moyens sont possibles, il faut employer les moyens à bord avec une grande stratégie ; l’appui des secteurs privés, le génie civil, les écoles,la population, les différents partenaires et les agents du ministère même les prisonniers se sont renforcés à la pépinière.Il faut changer la déficience en dynamisme.Des investissements de main d’œuvre sont alloués en ce sens, et s’inscrivent dans les lois de finances rectificatives, qui sont déjà disponibles, et vont par la suite, être distribués aux Directions Régionaux et Interrégionaux réparties dans tout Madagascar.

Face au retour massif des feux non contrôlés, la situation reste exceptionnellement angoissante. La lutte contre les feux de brousse favorise le développement normal de la régénération naturelle et l’expansion des zones dégradées telles les jachères. Auprès,afin de donner un nouvel élan « Vert » à Madagascar, des nouvelles techniques sur la lutte contre le feu sont à adopter dont la lutte à bombardement à eau via un avion. Ainsi, il y aura l’application du Code pénal, les auteurs de feux de brousse allumés à l’intérieur des zones de défense seront passibles à des peines prévues, aucune tolérance concernant l’agression perpétrée sur l’environnement.

A l’issue de cette rencontre, les obligations des DREDD/DIREDD seront assimilées sur l’intervention au média pour la remise en état des milieux dégradés y compris les aires protégées demanderont également une meilleure gestion des ressources naturelles renouvelables et de la biodiversité. Sensibilisation à tous les niveaux sur la lutte contre le feu. Autant sur les contentieux forestiers, la focalisation sur l’assainissement des DREDD et l’assainissement des bois saisis seront avérés, un appel d’offre sur les bois précieux sera lancé et les candidats encaisseront les droits de préemption.

Evenements

2 Dec 2019

COP25

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2019