MEDD met le point sur le « i » : les techniques de reboisement avec lesquelles il lance son défi.

MEDD met le point sur le « i » : les techniques de reboisement avec lesquelles il lance son défi.

Comme prévu, depuis le tout début de l’année, l’opération va se lancer d’ici peu de temps et va constamment, s’étendre sur le territoire national Malagasy. « Après avoir achevé les 40.000 ha de reforestation en (6) six mois de gouvernance et de gestion, actuellement d’autres objectifs sont mis sur table », a lancé avec ton ferme Monsieur Alexandre GEORGET,  Ministre du Département Environnemental et du Développement Durable, en marge de sa signature de convention, en date du 10 octobre 2019 à Antsahavola.

Pour la continuité des activités de plantation sur les 10.000.000 de jeunes plants qui seront mis en terre à travers les zones de pépinières située, dans tout Madagascar ; des chiffres vont être les preuves de toute une logique pour l’opération. Ceci dit, les plantations de ces jeunes plants par différents pépiniéristes seront les recueils de tout un résultat. Prévu  d’obtenir les 80.000.000 de jeunes arbres pour la Politique de l’Etat qui est de «recouvrir Madagascar de forêts ». A noter que s’il nous faut planter 400 arbres pour 1 ha de surface de terre, l’on peut ainsi, atteindre les 200.000 hectares de surface à reboiser, dans cette optique.

Il a en tous cas, tenu à centrer son allocution que la plupart des semences seront semées par bombardement aérien  via des avions et des drones. Et qu’il important a-t-il souligné que Madagascar en doive faire l’expérience comme tout Pays  qui en fait l’objet de cette technique innovante et ayant réellement mené à des résultats probants. Et comme il a rappelé le cas d’Antsirabe,  la Thaïlande, et l’Amérique plus précisémennt à Hawaï. C’est  d’ailleurs, une méthode qui entrera dans l’histoire de reboisement.

Pour être plus précis, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable opte sur 3 (trois) techniques de reboisement bien distinctes et qui vont être procédée comme suit :

– Le reboisement traditionnel  consiste à un peuplement d’arbre dans une zone où auparavant, elle était riche en forêt.

– La technique seed-bomb qui est une alternative pour planter les arbres ou encore des boules d’argiles contenant des graines en interne.

– Le boisement semi-direct ou des bombardements des semences par avion ou des drones qui permettent de couvrir plusieurs hectares de terres.

Ces nouvelles options qui vont faire les tonnes de graines collectées dans chaque division ministérielle, en des arbres arborant l’île, et ce notamment pour les zones qui connaissent une déforestation importante. En effet, celui-ci s’inscrit dans la campagne de reboisement 2019-2020, et ce dans le but de transformer Madagascar en une île verte. Le Ministère lance un appel à tous les secteurs privés et publics et les associations ainsi que les Organisations de la société civile à l’épauler et à œuvrer dans cette lancée, à travers un vrai challenge national.

 

Evenements

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2019