Sommet du Bien Social 2019 : le Changement Climatique au centre des préoccupations de Madagascar

Sommet du Bien Social 2019 : le Changement Climatique au centre des préoccupations de Madagascar

Ce 04 octobre 2019.« Le changement climatique est toutefois un défi tant national que mondial qui ne respecte pas les frontières nationales ».Placé sous le thème « Action climat », une nouvelle preuve d’urgences est au cœur de toute initiative,face au Changement Climatique, à l’exemple de Madagascar. Un évènement à caractéristique internationale qui s’est tenu au Palais de Sport Mahamasina. Le Directeur Général du Développement Durable, Madame Ony RABEARIVOLOLONA et le Directeur du Bureau National du Changement Climatique, du Carbone et de la REDD+, Madame Lovakanto RAVELOMANANA et le Représentant résident du PNUD, Monsieur Henry René Diouf ont rehaussé cette manifestation pour mobiliser et conscientiser les jeunes et enfants, sur les actes requis pour prévenir au Changement Climatique.

Réaffirmer ses engagements,en allant constamment à réviser ses actions face aux contextes climatiques qui sévissent sur son territoire.Les appels sont aux actions concrètes et transformationnelles ainsi que leurs réalisations sont requises, dans les plus brefs délais. Malgré du fait que Madagascar connaît une émission du GES  constaté faible, les populations les plus vulnérables et démunies en sont toujours les premières touchées.

Les conséquences négatives, spécifiquement pour le développement sont connues, tels sur les îles, des littoraux et des villes côtières sont en menace de disparition, l’insécurité alimentaire, les pertes importantes sur la question de production agricole.

Pour y faire face, il s’agit de l’exploitation de l’énergie renouvelable de façon équitable,les reboisements à grande échelle, la valorisation des jeunes dans les prises de décisions, l’éducation civique et citoyenne pour la sauvegarde des ressources naturelles,la promotion des emplois verts, de nouvelles infrastructures en vertu de la décentralisation placée et réaménagée fraîchement, au Pays.

D’autres mesures réduiront les émissions du GES et intensifieront les efforts d’adaptation à travers différents projets implantés dans différentes régions par le biais du Bureau National du Changement Climatique, du Carbone et de la REDD+ (BNCREDD+).Des solutions qui doivent être coordonnées au niveau international pour aider les pays en développement à évoluer vers une économie à faibles émissions de carbone.A l’allure de l’activité humanitaire dans tous les pays,  il est impératif que la température moyenne à la surface du monde doive être gardée en-dessous de 2°C en 2050.Un engagement à respecter et entrée en vigueur après l’adoption de la COP 21 à Paris.

Comme, l’avenir de Madagascar repose sur la bonne gestion de ses ressources forestières, il dispose des capacités d’absorption en Gaz à Effet de Serre (GES)et des projets d’adaptation et résilience au Changement Climatique par le Bureau National dédié au Changement Climatique et en partenariat avec le PNUD.

A noter que l’Agenda 2030, dans lequel est fixé les 17 Objectifs de développement durable, ils couvrent entre autres, l’intégralité des enjeux de développement dans tous les pays, tels que le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau, la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique ou encore la paix, l’agriculture, l’éducation.

Evenements

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2019