Projet KOBABY : visite d’échange sur la région Atsimo Andrefana centrée sur la « pêche durable et responsable »

Projet KOBABY : visite d’échange sur la région Atsimo Andrefana centrée sur la « pêche durable et responsable »

L’assignation des activités du projet KOBABY, s’affiche avec motivation et partage d’expérience, pour la cogestion des aires protégées, en responsabilisant les Communautés locales pour la sauvegarde de nos Aires Protégées (AP).

Une délégation des parties prenantes impliquées dans le domaine de la pêche durable et responsable de la région DIANA a été en visite d’échange dans la région Atsimo Andrefana. Du 02 septembre au 12 septembre 2019, placé sous le thème de « la pêche durable et responsable »,les acteurs impliqués dans la gestion durable des ressources halieutiques et des écosystèmes marins et côtiers ont effectué des échanges. Le projet KOBABY,  sous tutelle du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, financé par l’Agence Française de Développement (AFD), en collaboration avec le réseau MIHARI sont les initiateurs de l’évènement. Cette visite d’échange, visant la construction sur le long terme d’une prise de conscience collective dans la gestion durable de la pêche dans la région DIANA, fait partie des activités de renforcement de capacité des acteurs régionaux. Une délégation de pêcheurs et de mareyeurs ont participé à cette visite d’échange, dans l’objectif de les positionner comme acteurs clés de la gestion rationnelle des ressources. Lors de leur visite sur la région australe, les ressources marines sont aussi bien préservées et harmonisées grâce au pacte communautaire ou le Dinabe initié par les communautés locales. Selon les dires de Monsieur Edmond RAMADANY, président du réseau MIHARI « est que les jeunes âgés plus de 18 ans ont pour obligation de s’intégrer et d’appliquer cette charte en vigueur, pour qu’ils puissent prendre leur part de responsabilité sur la conservation des ressources marines et côtières présentes dans leur circonscription ».

Durant ce séjour de dix jours dans le sud-ouest de l’île, les participants du Nord ont visité des AMP, des Aires Marines Gérées Localement (AMGL ou LMMA) et des diverses associations promoteurs d’une gestion durable des ressources halieutiques. Après une journée dédiée aux visites de courtoisie auprès de l’administration dans la région Atsimo Andrefana et celle du musée marin de l’IHSM (Institut Halieutique des Sciences Marines), les participants ont mis le cap vers le Nord de Toliara sur les thématiques suivantes dont la Gestion des mangroves, Gestion des ressources halieutiques et la Gestion des Aires protégées.

A noter que ce projet a été conçu pour prendre soin les capacités territoriales de la région Diana et aussi de promouvoir la gestion des ressources naturelles et du développement économique et durable de ladite région. A part l’AFD, l’Etat malgache accorde un taux de financement important pour son fonctionnement, tout en centrant ses principales activités sur le développement local. L’estimation de la durée du projet est de (5)cinq ans.

Evenements

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2019