Journée internationale de la protection de la couche d’ozone : « 32 ans et en voie de guérison »

Journée internationale de la protection de la couche d’ozone : « 32 ans et en voie de guérison »

Cette année, la journée internationale de la protection de la couche d’ozone, célébrée ce lundi 16 septembre 2019, placé sous le thème « 32 ans et en voie de guérison ». Grâce aux efforts concertés de la Communauté internationale au cours des 32 dernières années d’application du protocole de Montréal relatif aux substances Appauvrissant la Couche d’Ozone (SAO), la couche d’ozone est en voie de rétablissement et devrait se reconstituer d’ici, le milieu du Siècle.

A l’occasion de la Célébration de cette Journée Internationale de la Couche d’Ozone, Monsieur Alexandre GEORGET, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable a passé un message important aux importateurs,au sujet des importations de ces substances sur nos territoires, comme le gaz SAO contribuant à l’appauvrissement de  la couche d’Ozone qui devrait être éliminé progressivement, d’ici en 2030. Il a insisté sur le fait, de prendre au pied de la lettre les réglementations en vigueur, sur leurs importations au niveau du marché local.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Ozone Pays (POP) sur le sol malgache, plusieurs réalisations significatives ont été enregistrées. Il s’agit notamment de la mise en place effective de la réglementation pour l’application du protocole Montréal, sur les importations et l’utilisation des SAO à l’endroit des différents consommateurs. En ce sens, le MEDD travaille de près avec la Direction Générale des Douanes et du Commerce sur l’élimination progressive de la consommation SAO.« Une descente sur terrain a été faite cette semaine, par des équipes mixtes des Ministères, pour sensibiliser des industries halieutiques et autres, sur l’utilisation des SAO,dans le cadre de la lutte sur le réchauffement climatique. Et accompagné des appareils identificateurs offerts par ce Programme Ozone Pays (POP), constituent un moyen pour identifier ces gaz sur nos marchés », a expliqué Monsieur Rivomalala Andriamitarijato RABEMANANJARA, point focal de la Protection de la Couche d’Ozone du Ministère de l’Environnement.

Ainsi, chaque année, des formations sont offertes aux techniciens frigorifiques et les agents contrôleurs de douanes afin que ces derniers puissent identifier les actes de contrefaçon assignée à ces gaz par leur infiltration au Pays.

Sans la protection de la Couche d’Ozone, la vie sur la terre ne serait pas ce qu’elle est. On peut citer comme effets de l’appauvrissement de la Couche d’Ozone les différentes maladies de la peau, comme le cancer de la peau, le vieillissement de la peau, la cataracte, l’affaiblissement du système immunitaire, le trouble de photosynthèse des plantes, l’affaiblissement des micro-organismes comme les phytoplanctons les zooplanctons, le Changement Climatique.

A noter que les SAO sont en général des gaz ou produits chimiques utilisés dans divers domaines comme frigorigènes dans les appareils frigorifiques, dans les climatiseurs et dans les Chambres froides, comme agents de gonflement pour la production de mousses, comme les agents propulseurs dans les matériels de lutte contre les incendies, comme stérilisants et comme matières premières dans d’autres applications.La plupart des rayons UV-B sont absorbés par la couche d’Ozone tandis que les rayons UV-C nocif n’atteignent pas la surface de la terre.

Evenements

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2019