De nouveaux jeunes ambassadeurs de l’énergie renouvelable à Madagascar

De nouveaux jeunes ambassadeurs de l’énergie renouvelable à Madagascar

Madagascar, première place au concours régional ENERGIES à Maurice du 29 Août 2019.  La population malgache ne cesse de valoriser les ressources de la grande île à travers différents concours internationales. Une équipe de jeunes malgaches composés de 3 étudiants du Lycée Andrianampoinimerina Sabotsy-Namehana remporte le premier prix lors d’un concours organisé par le programme ENERGIES, financé par l’Union Européenne et mise en œuvre par la Commission de l’océan Indien COI et le réseau Eco-Schools Océan Indien. Une somme de 3.000 euros offerte par la Fondation Telma est remportée par l’école gagnante pour la mise en œuvre du projet.

Concours ENERGIES

Après une pré-sélection nationale lancée en Février 2019, le projet du Lycée LASN représente Madagascar au concours ENERGIES parmi les 16 autres projets proposés par les Eco-écoles existants à Madagascar. La finale s’est tenue à l’île Maurice, dont les élèves de Madagascar, de Maurice, des Seychelles et des Comores ont défendus chacun leur projet en lien avec les énergies renouvelables et/ou l’efficacité énergétique devant un grand jury. Le projet « BIOGAZ au Lycée LASN » a été choisi par l’équipe du Lycée LASN sachant que la commune Sabotsy-Namehana est une ville ayant plusieurs déchets, qui, est la matière première à utiliser pour du Biogaz. Si le, « Solar Lycée » du lycée Said Mohamed Djohar pour les Comores ;   « A proposal to use solar energy as an alternative power source for Mauritius College » de Mauritius College Boys pour Maurice; et enfin « Solar grass cutter » de Anse Royale Secondary School pour Seychelles sont les projets concurrents.

Selon VELOARIVONY Miaro Fandresena, élève du Lycée LASN, gagnante du concours, le projet consiste à produire du gaz, destiné à la cuisson avec le recyclage des ordures organiques. Du gaz et des engrais naturels sont les produits de ce concept. Un projet écologique à la fois réaliste et utile pour la société et l’environnement. D’ailleurs, une collaboration avec la commune de Sabotsy-Namehana est en vue avec le ramassage des ordures organiques des marchés afin d’y être recyclées au lycée, a souligné le professeur de physique-chimie et encadreur de l’équipe LASN, monsieur RAKOTOROALAHY Vonjy Nirina.  Sachant que le programme ENERGIES a organisé ce concours dont le but de répondre à une approche valorisant l’efficacité énergétique, pouvant être utile à l’école participante et, par extension, à l’ensemble de la communauté.

Projet « ECO-ECOLE »

 « Eco-Ecole » est un programme initié par la Fondation pour l’éducation Environnementale, reconnu par l’UNESCO et l’UNEP en tant qu’une bonne initiative pour l’éducation pour le développement durable dans le monde. Il encourage les jeunes de la maternelle au lycée à s’impliquer dans leur environnement en leur permettant de le protéger activement. Cela commence dans les salles de classe, s’étend aux écoles et favorise le changement dans la communauté en général. A Madagascar, le comité Eco-Ecoles pilote a été mise en place en mars 2015 et regroupe les Ministères clés : Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, les organismes et acteurs œuvrant dans le domaine de l’éducation à l’environnement et/ou du développement durable. Ce programme d’envergure est coordonné par Madagascar National Parks (MNP) sous tutelle du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable.

Evenements

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2019